Les erreurs à éviter lors de l’achat d’un tapis berbère


Maison / dimanche, février 17th, 2019

Le tapis berbère est un décoratif très utile. Il illumine la pièce dans laquelle il est placé, améliore son design. Que ce soit du Beni Ouarain, du Boucherouite ou du Kilim, chaque tapis berbère est unique.

Ayant vu le jour dans les plaines froides du Maroc, cette tapisserie s’est très rapidement exportée en Occident. Elle a connu du succès et depuis, les imitations ne cessent aussi d’accroître. Quelles sont les erreurs à éviter lors de l’achat d’un tapis berbère (source) ?

Ne pas faire attention à la matière et à la couleur

Les tapis berbères sont fabriqués avec de la laine de mouton. Ces moutons sont originaires du Moyen-Atlas et sont de plusieurs races. Les moutons de la race Marmoucha et Timahdit sont ceux dont la laine est plus utilisée. Cette laine est soit de couleur blanche ivoire, soit de couleur ocre. Au toucher, la laine est douce, sans aucune teinte et extra-vierge.

Il serait par conséquent imprudent de ne pas faire attention à ces détails si l’on veut acquérir un tapis berbère original et non imité.

Ne pas faire attention au nouage

La fabrication des tapis berbères est un élément de la culture marocaine. C’est un art exercé par des artisans expérimentés et par des femmes qui s’y connaissent. Les tapis berbères sont faits main et sont noués sur l’envers. Le nouage est donc une histoire de savoir-faire particulier.

Dans ce cas-ci, il n’est pas régulier. Ne pas en tenir compte vous conduira à acheter un faux tapis berbère ou un tapis berbère fabriqué par une machine qui ne s’y connaît pas.

Ne pas faire attention à la frange

Un autre détail dont on ne peut négliger l’existence dans la constitution des tapis berbères est la frange de ces derniers. Elle ne se retrouve que sur un seul côté. La chose est plus remarquable lorsqu’il s’agit des tapis Beni Ouarain.

La frange représente en effet les nœuds réalisés par les artisans lors de la finition du tapis berbère. Il faut alors bien faire attention à ce détail. D’autres franges sur d’autres côtés du tapis témoigneraient d’une imitation certaine.

Lire aussi : Comment choisir son peignoir ?