2 août 2010

PHÉNOMÈNES PARANORMAUX

Le problème avec des films comme Le projet Blair Witch ou Paranormal activity, c'est que leur succès constitue à chaque fois une porte ouverte à la sortie d'autres films du même genre, subitement lancés par des distributeurs opportunistes alors qu'ils auraient dû atterrir directement dans les bacs des vidéo-clubs - et encore. C'est tout à fait le cas de ces Phénomènes paranormaux aussi pompeusement plats que leur titre français. Bien qu'il surfe sur la vague de ces films-concepts plus ou moins réussis où la caméra subjective et/ou amateur est reine, le film d'Olatunde Osunsanmi ne met pas plus de 5 minutes à dévoiler son statut de coquille vide.
Tournant autour d'histoires de personnes s'étant donné la mort après des séances d'hypnose menées par une psychologue, le film entend montrer de prétendues images d'archives et les faire rejouer par de vrais acteurs, un peu comme si Jacques Pradel faisait appel à des comédiens pour interpréter les scènes-clés de ses fameux reportages diffusés dans "Mystères" du temps où nous étions en culottes courtes. Le réalisateur s'échine à tenter de rendre l'ensemble réaliste, en utilisant notamment des split-screens mettant en parallèle la "vraie" psy et celle que joue Milla Jovovich. Non seulement ça n'a aucun intérêt, mais cela a tendance à alourdir de plus en plus un film qui n'en avait nul besoin.
Le reste n'est que témoignages poussifs et crises d'hystéries surjouées. On passe une heure et demie à écouter des personnages inintéressants déblatérer des banalités, totalement horrifiés ou paniqués par les évènements qui les touchent, alors qu'absolument rien ne permet au spectateur de trembler un minimum. Feuilleter un véritable dossier concernant une affaire surnaturelle doit être au moins aussi exaltant que d'assister à ce non-spectacle absolu qui finit par intégrer un peu de vidéo amateur à son absence de dispositif afin de faire plus moderne et de se rapprocher aussi près que possible des succès cités plus haut. L'ensemble se prend terriblement au sérieux, à l'image d'une Milla Jovovich visiblement persuadée d'avoir trouvé là le film susceptible de relancer sa carrière. Encore raté.




Phénomènes paranormaux (The fourth kind) d'Olatunde Osunsanmi. 1h38. Sortie : 28/07/2010.

3 commentaires sur “PHÉNOMÈNES PARANORMAUX”

Pascale a dit…

T'es dur, moi j'ai ADORé. Tout est si fin, si subtil.
Et l'interprétation fout vraiment les miquettes.
Non vraiment, il y a plein de phénomènes dans ce film.

Anonyme a dit…

Rob tu doit etre vraiment maleureur dans la réalitée, tu fait juste un resumée de tes sombres pensée consernent se film.
Tu c une personne assai réfléchie peut tous seul se dire si se film est bien ou non, si c'est crédible ou non et se choix n'est fait que parce-que notre imagination d'ésire. Dsl tu sert a rien.

code d'einstein a dit…

Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

LES PHÉNOMÈNES QUANTIQUES !

QUBITS-Page-1

GOMME QUANTIQUE-Page-2

7 MERVEILLES DE LA PHYSIQUE-Page-3

TÉLÉPORTATION-Page-15

INTRICATION-Page-23

Cordialement

Clovis Simard

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz