1 août 2010

MILLÉNIUM 3 - LA REINE DANS LE PALAIS DES COURANTS D'AIR

Sans avoir de grief personnel contre Stieg Larsson, on peut toutefois trouver de bons côtés à sa mort prématurée. Le romancier souhaitait en effet poursuivre la série Millénium, puisqu'il avait entrepris d'en écrire un quatrième volet dont rien ne nous dit qu'il aurait été le dernier. Et nul doute que Daniel Alfredson ou un autre tâcheron auraient été chargés d'en réaliser l'adaptation cinématographique. Le résultat aurait sans doute été un film de deux heures et demie, chiant comme la pluie et rendant ses personnages de moins en moins attirants. C'est déjà ce qui se passe avec ce troisième et ultime Millénium, qui conclut de façon fort chafouine une trilogie qui avait pourtant bien démarré.
Outre les problèmes de réalisation et de rythme déjà évoqués à propos de Millénium 2 se pose ici un problème supplémentaire et non négligeable, qui concerne le scénario. Assez fidèlement adapté - c'est en tout cas ce que disent les lecteurs du pavé suédois -, le film semble choisir pour ses personnages toutes les issues permettant de le rendre encore et toujours plus lénifiant. Premier talon d'Achille : blessée à la fin du volet précédent, Lisbeth Salander passe une bonne partie du film dans un lit d'hôpital. Elle aura beau jouer les hackers depuis sa chambre, le tumulte aura beau finir par envahir son secteur, ce personnage qu'on a tant aimé suivre dans des déambulations imprévisibles est contraint au surplace et c'est très préjudiciable.
Deuxième exemple, qui survient après deux heures de déjà très long-métrage : sortie d'affaire, voilà Lisbeth principale accusée dans un procès qui ne nous est pas épargné. Il y a mieux pour rendre un thriller haletant que de passer autant de temps dans un tribunal... Au final, s'il n'y avait les toujours attachants Salander et Blomkvist pour combler les nombreux blancs, on finirait par déclarer forfait. Et ce malgré une intrigue plutôt futée qui a au moins le mérite de donner de véritables réponses et de laisser définitivement ces personnages avec une idée de ce à quoi pourrait ressembler leur avenir. David Fincher, qui compte adapter à son tour l'oeuvre de Stieg Larsson - avec Daniel Craig en Blomkvist -, aura fort à faire pour redynamiser l'ensemble, insuffler un véritable rythme et rendre haletant de part en part une trilogie qui semble ici finir complètement sur les rotules.




Millénium 3 - La reine dans le palais des courants d'air (Luftslottet som sprängdes) de Daniel Alfredson. 2h27. Sortie : 28/07/2010

6 commentaires sur “MILLÉNIUM 3 - LA REINE DANS LE PALAIS DES COURANTS D'AIR”

artgoutlong a dit…

C'est vrai que la fin (particulièrement) est d'une platitude !

Pascale a dit…

Mais t'es ignoble ! Comment tu peux écrire un truc comme la première phrase ?
Moi j'adore la partie tribunal, j'adore qu'elle parvienne à tout régler depuis son lit et j'adore la dernière demi heure.

Et qui va remplacer Noomi ?

Rob Gordon a dit…

Elles sont cinq sur les rangs : 4 que je ne connais pas... et Léa Seydoux.

FredMJG a dit…

Ah ah je me gausse... mais bcp moins qu'à la vision du film.
J'me croyais devant Derrick, j'ai même dû faire un petit somme réparateur ce me semble.

Ph a dit…

Autant j'ai aimé le 1 et 2, Millenium 3 ne fait pas mouche. Je ne sais pas pourquoi.
La touche positive viendra du Dr Jonasson et de la ville de Stockholm qui paraît charmante.
Je ne sais pas ce que donnera la version américaine mais il sera difficile de succéder à Mlle Rapace. Ellen Page serait sur les rangs.

Pascale a dit…

Naaaaaaaaaaaaaaan ! pas la Seydoux. Dis moi pas que c'est pas vrai que tu me moques !

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz