8 août 2010

COMME CHIENS ET CHATS : LA REVANCHE DE KITTY GALORE

Franchement, avait-on envie de voir réapparaître les héros de Comme chiens et chats, comédie familiale à base d'animaux et d'humains cabotins sortie chez nous voilà 9 ans ? Pas vraiment. Et ce n'est pas l'annonce d'un film en 3D qui allait donner plus envie de renouer avec les personnages créés par John Requa et Glen Ficarra - oui, les mecs qui ont pondu I love you Phillip Morris. Pourtant, Comme chiens et chats : la revanche de Kitty Galore vaut légèrement mieux que le film précédent, principalement parce qu'il a su se moderniser et affiner légèrement ses aspects parodiques.
Si le premier volet opposait les gentils chiens aux vilains chats dans une guerre sans merci autour d'une course aux allergies, le film de Brad Peyton réconcilie tout le monde ou presque en orchestrant une fraternisation destinée à combattre le grand méchant du film. Ou plutôt la grande méchante, la terrible Kitty Galore, chat totalement dépourvu de poils suite à une chute dans une cuve de cire dépilatoire. Une bad girl tout à fait réussie et transcendée par la prestation vocale d'une Bette Midler qu'on pensait à la retraite. D'une façon générale, les nouveaux personnages sont les plus réussis du lot et apportent variété et fraîcheur à un ensemble évidemment destiné aux mioches mais qui parvient à ne pas se montrer trop débilisant. Une souris et un pigeon complètent harmonieusement le tableau, et le retour du légendaire Mr. Tinkles est un gentil petit délice, ce dernier étant mis en scène dans des séquences rendant hommage à Hannibal Lecter.
Car la parodie et le pastiche sont au centre de La revanche de Kitty Galore, titre faisant évidemment référence à l'une des plus célèbres James Bond girls. Si le premier épisode évoquait à pas feutrés l'univers des agents secrets, ce film-ci est nettement plus ciblé et fourmille de clins d'oeil plus ou moins discrets, parmi lesquels un générique de début qui n'a franchement pas à rougir de la comparaison avec ceux des meilleurs 007. Autre point fort : alors qu'ils ont habituellement tendance à surjouer des partitions mal écrites afin de se mettre au niveau de leurs compagnons à quatre pattes, les acteurs humains sont suffisamment discrets pour ne pas agacer leur monde. Il est même très amusant de voir Chris O'Donnell jouer quelques scènes au premier degré, l'oeil fixant l'horizon comme pour tenter de retrouver une carrière naufragée. Et un film pour enfants dans lequel il n'y a justement pas de mouflets à baffer semble toujours bien plus sympathique. Sans être tout à fait au niveau de Citizen Kane et 2001, Comme chiens et chats 2 aura au moins de quoi se faire une place sur les étagères DVD des parents souhaitant proposer à leur progéniture des films pleins d'animaux mais pas (trop) stupides.




Comme chiens et chats - la revanche de Kitty Galore (Cats And Dogs: The Revenge Of Kitty Galore) de Brad Peyton. 1h25. Sortie : 04/08/2010.

3 commentaires sur “COMME CHIENS ET CHATS : LA REVANCHE DE KITTY GALORE”

Pascale a dit…

s'il y a des fautes tant pis pour toi. Je ne lis pas.
Faudrait me payer pour aller voir un flm où des bestioles sont les personnages.

Anonyme a dit…

En même temps allez voir comme chien et chat en s'attendant à du citizen kane il faut être sacrement débile, ou s'appeler rob gordon. Le jour ou tu comprendras que certains film sont la pour DIVERTIR tu pourras arrêter de les détruire et les juger à leurs niveau.

Anonyme a dit…

c'est qui l'ami de yugi

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz