23 juil. 2010

L'AUTRE MONDE

En 2000 sortait Harry, un ami qui vous veut du bien, film fin et racé réalisé par Dominik Moll et co-écrit avec Gilles Marchand. Quelques années plus tard, le même Marchand débarquait avec Qui a tué Bambi ?, un premier long-métrage énigmatique et hypnotisant qui l’installait parmi les scénaristes français de tout premier plan. C’est dire l’immense déception constituée par cet Autre monde de pacotille, sans doute marqué par la difficulté des auteurs à réussir le passage au deuxième long. Il y avait pourtant une certaine ambition dans le sujet choisi par Marchand, entre réalités virtuelles (Second life et ses effets indésirables) et thriller adolescent ; mais le résultat est vide, archi-vide, à peine rehaussé par quelques vagues trouvailles visuelles.
Si bien des films pêchent par excès, L’autre monde semble quant à lui manquer de tout, ses caractéristiques principales étant proposées en quantités si insuffisantes qu’il est au final bien difficile d’en dégager les principaux axes. Ainsi donc, le jeune héros apprivoise mal son passage à l’âge adulte en étant tenté de trahir la fille qu’il dit aimer pour rejoindre un fantasme évanescent représenté par une blondasse à tatouage qu’il a sauvé du suicide après l’avoir stalkée. Ainsi donc, la jeune femme en question participerait à un jeu en réseau où prolifèreraient les candidats au suicide. Et après ? Et après rien. Le lien entre les histoires et les registres est extrêmement artificiel, et on ne comprend jamais vraiment où Gilles Marchand veut en venir. Ou alors on comprend trop bien : bien trop limpide pour un film de cette trempe, le scénario se révèle vite sans surprise et ne crée que l’indifférence.
Il n’était pas franchement utile de créer de toutes pièces un monde virtuel comme celui de Black Hole, au demeurant assez intrigant, pour ne l’utiliser que comme pièce à conviction d’un vague plaidoyer contre les jeux en réseau trop peu contrôlés et au sein desquels s’organisent de temps à autres des agissements tout à fait dangereux. Marchand aurait mieux fait de muscler son écriture ou de soigner sa direction d’acteurs, tant tout le casting – hormis la toujours parfaite Pauline Étienne – se plante par manque de charisme. Citer Mulholland drive ou Crash au détour d’une scène ou deux ne suffit pas ; se rappeler de ce qui faisait la réussite de Qui a tué Bambi ? aurait peut-être en revanche permis au réalisateur de ne pas se planter comme il l’a fait avec cette énorme coquille vide qui fut à l’origine de l’une des plus glauques séances de minuit de l’histoire récente du festival de Cannes.




L'autre monde de Gilles Marchand. 1h40. Sortie : 14/07/2010.

8 commentaires sur “L'AUTRE MONDE”

Pascale a dit…

ah la la, t'as pas aimé que l'avatar s'appelle Gordon c'est ça ???

nan ch'rigole ! j'suis d'ac'. C'est quoi ce machin ?
Heureuse de lire qu'un garçon de 25(bientôt 26 ?) ne succombe pas devant la ridicule panoplie de la Bourgoin !

Dom a dit…

Je ne l'ai pas vu, mais l'histoire me rappelait vaguement Avalon...

@Pascale, moi je succomberai bien devant la panoplie pas si ridicule de Bourgoin - oui je suis faible mais bon, j'ai 24 ans seulement :p

cinemarium a dit…

Tout a fait d'accord avec cette critique. Ce film est d'une platitude ingrate.

Pascale a dit…

@Dom : être maquillée comme une voiture volée, s'habiller de noir, porter une tignasse platine desséchée, des ongles dégueus etc... ça rend faible ??? Ben dis donc, ressaisis toi mon garçon, y'a de jolies filles sur terre !

Dom a dit…

@Pascale, oui mais euh... elles sont toutes casées ! Pas étonnant qu'on craque ensuite pour n'importe quoi.

Pascale a dit…

@Dom ; faut savoir patienter et ne pas revoir ses prétentions à la baisse dès qu'une peroxydée sans charme, sans cervelle et suicidaire passe à porter des hormones voyont... Et puis, sont-elles BIEN casées ?

Pascale a dit…

voyonS.

Dom a dit…

Bien casées, bien casées, ça ce sont à elles de voir... Ce dont je suis certain, c'est que je préfère la bagarre dans les films, ça fait moins mal à la mâchoire :)

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz