30 avr. 2010

Le questionnaire de Rob | #18 | Benjamin

Un deuxième Benjamin a accepté de répondre au questionnaire de Rob, et c'est l'un de mes chouchous de la blogosphère, celui dont je lis la prose même quand je n'ai pas le bagage pour - c'est-à-dire tout le temps - : il s'agit de Benjamin F., vénérable auteur du blog musical et culturel Playlist society. Le genre de mec qui continue à me proposer un ciné le dimanche soir et qui ne désespère pas de tomber un jour sur un film que je n'ai pas vu. Le genre de mec qui fourmille d'idées - je vous conseille l'excellent site Débattons-nous, monté avec son frangin Alexis. Le genre de mec qui sait porter la cravate et rester classe en toutes circonstances.


Steve Buscemi dans Desperado, Seven days of falling, une peluche et Ian Scott dans Max 2.



01. Le film que vous possédez mais que vous n'avez jamais vu ?
Docteur Folamour. C’est le seul Kubrick que je n’ai pas vu et j’aime bien vivre avec l’idée qu’il me reste encore un Kubrick à découvrir. Ca me rassure de le savoir attendant dans l’ombre de a dvdthèque qu’une occasion particulière viennent requérir sa présence.

02. L'album qui ferait une excellente bande originale ?
Seven days of falling de Esbjörn Svensson Trio. Il y dans ce jazz instrumental bourré de mélodies pop suffisamment d’émotions pour appuyer toutes sortes de scènes sans jamais les cannibaliser. Sinon j’aurais également pu citer un Gravenhurst.

03. Le biopic que vous ne voulez surtout pas voir ?
La question est à la fois simple et ardue car le biopic est probablement l’un des styles cinématographiques qui m’excite le moins. La réalité pèse toujours trop sur ces films là. Dans ses conditions, je souhaite avant tout éviter les films qui détruisent les mythes en les dévoilant de manière trop brusque comme ça pourrait être le cas avec un biopic de Richard D James.

04. La scène la moins érotique de l'histoire du cinéma ?
Difficile d’éviter les banalités ici puisque cette question se résume forcément à Avatar ou Matrix. Pour des questions d’actualité je répondrai Avatar et sa fameuse scène du baiser Na'vien.

05. Le film que tout le monde a vu sauf vous ?
Metropolis de Fritz Lang. Les années passent et certaines lacunes au niveau des classiques persistent. Mais ce n’est pas grave. Encore une fois j’aime bien vivre avec l’idée qu’il y a encore plein de choses qui pourront m’émerveiller. Cette notion tenait vraiment à cœur à l’homme qui m’a poussé vers la littérature (un type formidable qui travaillait chez Gallimard, qui est décédé l’année dernière et qui me manque beaucoup). Rien ne l’énervait plus que les êtres méprisants qui se moquaient d’autrui parce qu’ils n’avaient pas lu (ou pas vu) tels ou tels livres (films). Il faut se réjouir pour ceux qui ont encore des centaines de nouvelles expériences littéraires (cinématographiques) à vivre.

06. Le film que tout le monde a détesté sauf vous ?
Max 2 de Fred Coppula. Un grand film bourré d’humour, de mises en abîme cinématographiques avec en prime une belle analyse sur le coming out. Je l’ai regardé avec toutes mes ex et aucune d’entre elle n’y a entraperçu l’ambition du film. J’espère que j’aurai plus de chance avec ma nouvelle copine.

07. La personnalité qui devrait faire du cinéma ?
La question inverse aurait été plus aisée, mais je dirais Mike Patton parce que cet homme est fou et imprévisible et que c’est aussi ça qu’on attend d’un acteur.

08. Le film de 2025 que vous attendez le plus ?
L’adaptation par Zack Snyder de l’intégrale des Chevaliers du Zodiaque. S’il a réussi à transfigurer Watchmen, je me dis que tout est possible.

09. Le film des mois à venir qui va vous décevoir ?
Enter the Void de Gaspar Noé. Parce qu’il est trop difficile de rebondir.

10. Le cinéaste avec qui vous aimeriez boire des coups ?
Sans hésitation Michel Gondry. Entre milles histoires, on doit se laisser submerger par sa passion communicative. Il n’y a jamais de mépris chez lui sans pour autant laisser poindre la moindre remise en question de ses ambitions artistiques. Vraiment un des rares artistes avec qui je passerai bien la nuit à picoler et à parler sique et ciné.

11. L'objet auquel vous aimeriez consacrer un film ?
Un doudou ou une peluche pour enfant. Se débarrasser de se genre d’objet a encore un impact symbolique dans nos sociétés. Il y a des vraies tragédies qui se trament autour.

12. La réplique que vous aimeriez connaître par coeur ?
L’intro de Desperado par Steve Buscemi.

13. L'acteur/actrice en qui vous vous reconnaissez ?
Jeremy Davies (Daniel Faraday dans Lost) mais c’est sûrement à cause de la cravate.

14. Le festival que vous aimeriez créer ?
Le Festival de la couille (et autres histoires vraies).

15. La chose qu'on ne devrait plus jamais voir au cinéma ?
Le clitoris de Charlotte Gainsbourg. La dernière fois que je l’ai vu (Antichrist), je n’ai pas pu bander pendant une semaine. Sinon les acteurs qui laissent passer dix sonneries avant de répondre au téléphone, ce n’est vraiment plus possible.

16. La place idéale dans la salle de cinéma ?
Pile au milieu avec son sac à droite et son manteau à gauche afin de pouvoir affirmer à tous spectateurs munis de pop-corn que la place est déjà prise.

17. Le nom d'acteur/réalisateur que vous n'arrivez pas à retenir ?
Aoyama Shinji, le réalisateur d’Eureka.

18. Le métier de cinéma auquel vous ne comprenez rien ?
Réalisateur. Pendant longtemps j’ai cru que c’était comme chef d’entreprise, alors qu’en fait il parait que c’est plus impliquant que ça.

19. Le conseil à donner à un ado qui veut faire du cinéma ?
Passe ton bac d’abord.

20. La question que vous aimeriez ajouter à ce questionnaire ?
" La pochette de disque qui ferait une belle affiche de film ? "

22. L'acteur connu dont vous oubliez toujours qu'il a joué dans un de vos films préférés ? (question ajoutée par Raphaël)
Philip Seymour Hoffman dans The Big Lebowski.

24. Le film que vous êtes le seul à détester ? (question ajoutée par Charlotte)
Collateral de Michael Mann (mais j’aurais pu tout aussi bien citer Miami Vice).

29. Le film/cinéaste sous-estimé que vous aimeriez conseiller ? (question ajoutée par Clémentine)
Shinya Tsukamoto, parce que sa filmographie est brillantissime et que Bullet Ballet reste un de mes films préférés.



4 commentaires sur “Le questionnaire de Rob | #18 | Benjamin”

Dom a dit…

Eh ben, c'est amusant car moi aussi je conserve des films et livres acclamés de côté, au cas où je devrais vivre longtemps et pour pas débuter ma retraite comme Depardieu dans Mammuth.
Et c'est vrai que Mike Patton à l'écran, ça pourrait être très très bon, surtout en le laissant s'occuper de la B.O. !

En tout cas je ne connaissais pas le blog Playlist Society et le voilà maintenant ajouté à mes favoris. Donc merci pour cette découverte.

Violette a dit…

Benjamin, tu t'es séparé de ton doudou ?!?
Sinon je suis déçue car je pensais que tu répondrais à la question bonus de l'autre Benjamin ("Combien de balles sont tirées dans le braquage de banque de Heat ?" )
:D

Johnny a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Johnny a dit…

Mike Patton a déjà joué dans un film :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Firecracker

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz