9 avr. 2010

Le questionnaire de Rob | #15 | Mauve

Elle est à la fois une camarade blogueuse - filez lire ses Rigolotes chrOniques futiLes et insoLentes -, une homologue radiophonique - le lundi soir, écoutez Iconoclash sur Radio Campus Paris - et une chouette fille qui aime la bonne bouffe - bio -, l'écologie, des tas de groupes dont je ne connais même pas le nom, et tout un tas de trucs. Mauve est la quinzième à répondre à mon questionnaire. Et oui, c'est vraiment son prénom, et c'est joli, alors arrêtez.


Tim, Brigitte, Midlake, Devdas.



01. Le film que vous possédez mais que vous n'avez jamais vu ?
Des dizaines, pour une raison simple : personne (ou presque) n’a eu le désagrément de « regarder un film » avec moi. Sauf au cinéma (parce que je suis coincée par des gens), je suis incapable de rester devant un écran sans me lever toutes les dix minutes me faire un café/thé, chercher des infos sur Internet, me contorsionner pour vérifier que j’ai bien passé l’aspirateur partout…
Mais celui que j’aimerais voir le plus c’est Dieu vomit les tièdes qui me nargue tous les jours entre la PS3 et une étude de l’ORDIF (10 questions sur les déchets en IDF). Et la VHS que je rêvais de voir petite c’était Jules et Jim, ma mère me l’a toujours refusé.

02. L'album qui ferait une excellente bande originale ?
Dans les récemment sortis : le dernier Midlake (The Courage of the Others) pour une épopée intello-bobo ou Noah and the Whale (The First Day of Spring) pour des films british émouvants comme je les aime (des histoires à la Nick Hornby par exemple).

03. Le biopic que vous ne voulez surtout pas voir ?
Tout ce qui touche à des personnalités de bas-étages qui n’ont rien d’intéressant (en vrac : tout membre de l’UMP, FN ou NPA, Greenwashing, animateurs télé, chanteurs sur le retour…).

04. La scène la moins érotique de l'histoire du cinéma ?
Toute scène où Judith Godrèche ou Ludivine Sagnier dénudent ne serait-ce qu’une épaule ou parlent me colle immédiatement une violente envie de vomir.

05. Le film que tout le monde a vu sauf vous ?
Fight Club. Le film était commencé depuis 10 minutes lorsque je me suis levée en disant « Encore un film sur des schizos, non merci je vais relire La Parure de Maupassant, ça me paraît plus intéressant ».
Et sinon, même un ami qui me veut du bien a vu Bienvenue chez les Ch’tis alors que non, entre les Ch’tis et une heure de U2 ben je préfère encore endurer U2.

06. Le film que tout le monde a détesté sauf vous ?
Devdas. 4h de Bollywood, déjà c’est long. Mais j’avais la mauvaise habitude de le regarder au moins 2 fois par semaine, de travailler mes grands écarts et chanter en même temps. Je soupçonne mon frère d’avoir saboté mon DVD pour mettre fin à cette torture. Mais je suis persuadée que beaucoup de gens adorent ce film.

07. La personnalité qui devrait faire du cinéma ?
Etienne Jaumet de Zombie Zombie. Il est temps que les lunettes à grosses montures prennent le pouvoir du son ET de l’image.

08. Le film de 2025 que vous attendez le plus ?
Celui de mon neveu, sur l’histoire des trains suédois.

09. Le film des mois à venir qui va vous décevoir ?
Camping 2 ? Non hors-catégorie d’office.
Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, rien que la bande annonce et Louise Bourgoin en premier rôle et j’ai des envies de meurtre…

10. Le cinéaste avec qui vous aimeriez boire des coups ?
Tim Burton pour discuter de tous ses supers films mais aussi de son Supplice aux pays des Merveilles.

11. L'objet auquel vous aimeriez consacrer un film ?
Un trapèze (des Arts Sauts), parce que je serai sure d’avoir de la place au ciné et le salon pas squatté.

12. La réplique que vous aimeriez connaître par coeur ?
Lorsque George Peppard remet Audrey Hepburn à sa place sous la pluie dans Breakfast at Tiffany's.

13. L'acteur/actrice en qui vous vous reconnaissez ?
Brigitte Bardot dans Le Mépris (et uniquement dans ce film), elle boude comme moi. Mathieu Amalric car il est un peu difforme, effrayant et fou comme moi.
Et côté séries, les personnages de Bree Van de Kamp et Dexter sont taillés pour moi.

14. Le festival que vous aimeriez créer ?
Trois jours (parce qu’au-delà c’est indigeste).
Une partie où tous les films seraient diffusés sans le son et où des groupes et acteurs géniaux le feraient en direct (dialogues et musique). Une autre où l’on diffuserait les images d’un film avec la bande-son d’un autre.

15. La chose qu'on ne devrait plus jamais voir au cinéma ?
Les films en 3D ? Ouais j’suis passéiste tant pis, mais ça me colle un mal de crâne pas possible et les scénarios sont tellement mauvais…

16. La place idéale dans la salle de cinéma ?
Au milieu du rang, aux 2/3 de la salle, loin des bouffeurs de pop-corn, des enfants, des vieux qui parlent, des ados qui pouffent, des… à une heure où il n’y a personne pour être tranquille, de préférence la nuit.

17. Le nom d'acteur/réalisateur que vous n'arrivez pas à retenir ?
Tout ce qui est asiatique ou roumain dont j’inverse des syllabes systématiquement : Waï Kar-Wong, Koyabashi, Bong Hoon-Jo, Corneliu Purombuiu…

18. Le métier de cinéma auquel vous ne comprenez rien ?
Je trouve tout le temps qu’il y a des doublons, quelle est par exemple la différence entre un scripte, un scénariste et un dialoguiste ?
Et j’ai failli m’étouffer avec du champagne le jour où un mec m’a dit qu’il était « groupman », je ne pensais pas qu’il y avait un métier lié uniquement au groupe électrogène…

19. Le conseil à donner à un ado qui veut faire du cinéma ?
Si c’est un ado qui veut être acteur de cinéma je lui dirait sincèrement si je pense qu’il a une particularité à mettre en avant qui pourra l’aider à percer.
Si c’est un ado qui veut « faire des films », je lui conseillerais de prendre son temps, de se doter d’un gros bagage culturel avant de commencer quoi que ce soit. Et surtout je lui ficherais le nez dans la partie administrative du bouzin, pour qu’il ne soit pas déconnecté de la réalité matérielle, histoire qu’au lieu de bâcler un projet faute d’avoir calculé de quels budgets il disposait, il me ponde un Alice aux pays des Merveilles qui déchire, même en 3D.

20. La question que vous aimeriez ajouter à ce questionnaire ?
"Le film que personne ne sait que tu as vu ?"

34. Le film qui t'a mis le plus en colère ? (question ajoutée par Mlle Gordon)
Un Conte de Noël, j’avais l’impression qu’ils avaient tourné ça à mon insu lors de ma dernière réunion de famille.

27. Le film qui vous a le plus fait rire à son insu ? (question ajoutée par Voisin Blogueur)
Un Conte de Noël, j’avais l’impression qu’ils avaient tourné ça à mon insu lors de ma dernière réunion de famille.

31. Le premier film que vous vous souvenez avoir vu en salles ? (question ajoutée par Aurélien)
Je ne compte pas les dessins animés (ce serait La Petite Sirène, à 4 ans, je trouvais cette fille-poisson très conne).
Le premier film que je me souviens avoir vu au cinéma c’est Batman, Le défi. C’était un secret entre mon père et moi, j’avais adoré… et j’avais défiguré une Barbie pour la transformer en Double-Face (grâce à ça on ne m’a plus jamais offert de poupées mais des voitures et des légos, youpi !).


1 commentaire sur “Le questionnaire de Rob | #15 | Mauve”

AVA a dit…

"Quelle est par exemple la différence entre un scripte, un scénariste et un dialoguiste ?"

la scripte c'est la personne qui note tout ce qu'il se passe sur le tournage, depuis les plans validés par le metteur en scène, au minutage de bande correspondant aux prises, en passant par les notes de costumes and co pour les raccords.

le scénariste scénarise :p et parfois quand il n'est pas doué pour l'écriture des dialogues, il fait appel au dialoguiste (mais la plupart font quand même la trame et les dialogues en même temps) donc pour ces deux là c'est vrai que ça peut sembler doublon.

en gros :D

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz