25 févr. 2010

[DVD] MEURTRE À L'ITALIENNE / IL FERROVIERE : 2 films de Pietro Germi

Carlotta Films vient de sortir en DVD 3 films du cinéaste et acteur italien Pietro Germi : Signore e signori (Palme d'Or 1966), Meurtre à l'italienne et Il ferroviere. Petite chronique consacrée aux deux derniers...



Meurtre à l'italienne est une sorte de gigantesque Cluedo auquel manque sans doute la couleur des pions et l'aspect ludique. Puisant son inspiration du côté de Simenon, le film de Germi - qui en incarne, comme souvent, le premier rôle - débute par un vol de bijoux dans un immeuble, bientôt suivi par le meurtre de l'une des locataires.
Malgré une mise en scène assez classieuse et le charme de ce noir et blanc absolument ravissant - beau travail de restauration -, ce simple whodunit se révèle malheureusement bien trop planplan pour réellement convaincre. Il produit son petit suspense, sème fausses pistes et petits indices, mais parvient difficilement à faire entrer le spectateur dans son petit jeu.
Reste une intéressante vision sociale de ce fameux immeuble, sorte de mille-feuilles où s'empilent et se compressent des romains de classes sociales fort différentes. Un panorama finalement plus captivant que l'enquête trop bavarde qui fait office de fil conducteur.



Il ferroviere - également connu sous les titres Le disque rouge et Le cheminot - est nettement plus enthousiasmant : il s'agit de l'histoire d'un conducteur de train qui perd pied au sein même de sa famille, préférant aller chanter dans un bar plutôt que de rentrer fêter Noël avec les siens. Suspendu pour ne pas avoir su arrêter son train à temps face à un homme venu se suicider sur les rails, il perdra pied peu à peu. Et l'on réalise que Ken Loach n'a absolument rien inventé, et que la mise en scène de Germi - à nouveau acteur principal, et très convaincant - est un atout extrêmement fort de cette histoire d'une dégringolade sociale et morale.
Cinéaste méconnu, Germi n'a pourtant rien à envier à des réalisateurs plus célébrés comme Vittorio De Sica : à la fois chaleureux et désabusé, Il ferroviere s'inscrit idéalement dans le courant réaliste des années 50, décrivant la Dépression comme une fatalité absolue, qui broie les êtres et les pousse à se révéler sous leur face la plus abjecte. Le destin d'Andrea Marcocci en est le parfait exemple : rupture du lien social, impossibilité d'assumer son rôle de père et de mari... Un film édifiant et en même temps très aérien, qui nous évite toute description pachydermique sur la-vie-comme-elle-est-dure. De quoi donner envie de découvrir Signore e signori, qui constitue avec Il ferroviere l'autre film favori de son auteur.


En bonus sur chaque DVD : une introduction au film et au cinéma italien des années 50 par Jean A. Gili, historien et spécialiste du genre. De courtes préfaces d'environ 6 minutes qui permettent aux jeunes béotiens d'obtenir quelques clés avant de voir et apprécier les oeuvres, mais pas trop explicatives pour ne rien gâcher...



Meurtre à l'italienne & Il ferroviere de Pietro Germi. 1h50/1h45. Sortie DVD : 23/02/2010. Carlotta Films.
Merci à Cinetrafic.

Laissez le premier commentaire sur “[DVD] MEURTRE À L'ITALIENNE / IL FERROVIERE : 2 films de Pietro Germi”

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz