27 févr. 2010

César 2010 : mon palmarès

Bien entendu que ça n'a aucun intérêt, aucune importance, et que la cérémonie ne manquera pas d'être ennuyeuse en dépit du travail forcément titanesque de Valérie et Gad. Mais, comme tous les ans, le palmarès ne satisfera personne, et les râleries vont se multiplier, au premier degré ou non. Afin de ne pas hurler avec la meute après une cérémonie que de toute façon je ne regarderai pas, voici donc mes Césars à moi, avec en prime mes vrais lauréats, ceux pour lesquels j'aurais voté s'ils avaient été nommés... et si on me l'avait demandé.





Meilleur film
parmi les nommés : À l'origine de Xavier Giannoli
dans l'absolu : Les derniers jours du monde d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu

Meilleur réalisateur
parmi les nommés : Xavier Giannoli (À l'origine)
dans l'absolu : Mia Hansen-Løve (Le père de mes enfants)

Meilleur acteur
parmi les nommés : François Cluzet (À l'origine)
dans l'absolu : Louis-Do de Lencquesaing (Le père de mes enfants)

Meilleure actrice
parmi les nommés : Kristin Scott Thomas (Partir)
dans l'absolu : Chiara Caselli (Le père de mes enfants)

Meilleur second rôle masculin
parmi les nommés : Niels Arestrup (Un prophète)
dans l'absolu : idem.

Meilleur second rôle féminin
parmi les nommés : Audrey Dana (Welcome)
dans l'absolu : Omahyra Mota (Les derniers jours du monde)

Meilleur espoir masculin
parmi les nommés : Tahar Rahim (Un prophète)
dans l'absolu : Reda Kateb (Qu'un seul tienne et les autres suivront)

Meilleur espoir féminin
parmi les nommés : Soko (À l'origine)
dans l'absolu : Alice de Lencquesaing (Le père de mes enfants)

Meilleur scénario original
parmi les nommés : Xavier Giannoli (À l'origine)
dans l'absolu : Mia Hansen-Løve (Le père de mes enfants)

Meilleure adaptation
parmi les nommés : Alex Réval, Laurent Herbiet (Les herbes folles)
dans l'absolu : Arnaud & Jean-Marie Larrieu (Les derniers jours du monde)

Meilleure musique
parmi les nommés : Cliff Martinez (À l'origine)
dans l'absolu : idem.

Meilleur son
parmi les nommés : Brigitte Taillandier, Francis Wargnier, Jean-Paul Hurier (Un prophète)
dans l'absolu : idem.

Meilleurs décors
parmi les nommés : François-Renaud Labarthe (À l'origine)
dans l'absolu : Riton Dupire-Clément (Les derniers jours du monde)

Meilleurs costumes
parmi les nommés : Charlotte David (OSS 117 : Rio ne répond plus)
dans l'absolu : idem.

Meilleur photo
parmi les nommés : Glynn Speckaert (À l'origine)
dans l'absolu : idem.

Meilleur montage
parmi les nommés : Juliette Welfling (Un prophète)
dans l'absolu : idem.

Meilleur premier film
parmi les nommés : Espion(s) de Nicolas Saada
dans l'absolu : idem.

Meilleur film documentaire
parmi les nommés : L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Roxandra Medrea
dans l'absolu : Irène d'Alain Cavalier

Meilleur film étranger
parmi les nommés : Harvey Milk de Gus van Sant
dans l'absolu : idem.

1 commentaire sur “César 2010 : mon palmarès”

Anonyme a dit…

Très belle intervention du scénariste du film "Un Prophète".

Quant à Harrison Ford, un seul mot : la classe !!!

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz