31 janv. 2010

HORS DE CONTRÔLE

Question pour des champions : quel est le dernier film avec Mel Gibson à être sorti sur les écrans français ? Il faut remonter huit ans en arrière pour trouver la réponse : Signes, dans lequel l'acteur interprétait un bon père de famille plus vraiment sûr de sa foi. Entre les deux, il a réalisé deux films mais s'est surtout fait remarquer pour ses dérapages multiples et variés. Alcoolisme, antisémitisme, intégrisme religieux : la liste est longue. Alors, pour se relancer, Mel revient au cinéma. Sa tactique ? Interpréter un papa qui fait ce qu'il faut pour trouver lui-même les clés du meurtre de sa fille, moins pour tenter de passer à autre chose que pour se régaler d'une vengeance pétrie de violence. De quoi se réconcilier, c'est sûr, avec les plus extrêmes des électeurs républicains. En revanche, pour ce qui est de reconquérir les spectateurs, l'affaire semble bien mal embarquée. Car Hors de contrôle, malgré quelques tentatives, n'est qu'une énième charlesbronsonerie. Ou, pour employer un jargon plus orthodoxe, un vigilante movie de plus.
Au début, on a donc Mel - qui a pris des rides, et du bide, dites donc - qui retrouve sa fille, jeune ingénieur travaillant dans une centrale nucléaire - pas mal, à 24 ans. Le film insiste bien sur le job de la demoiselle, des fois que le spectateur idiot ne comprenne pas tout de suite que cela est lié au drame qui va suivre. Car la pauvre jeune fille, après avoir vomi dans son assiette et saigné du nez, est soudain abattue dans la rue par des vilains à cagoule. Au départ, tout le monde croit que Mel était la cible et que les méchants ont mal visés. Tout le monde ? Non : Mel n'est pas dupe, et le spectateur non plus. La suite se résume en une longue et lente enquête sur les chemins de l'industrie du nucléaire, ravagée par les enjeux financiers et les manipulations politiques. Le plus agaçant dans ce Hors de contrôle relativement ennuyeux, c'est qu'il tente de nous faire prendre sa vessie vigilante pour une lanterne film politique, alors qu'il n'en a ni le coffre ni l'intelligence. Là où, en France et sur un thème un peu différent, Le nouveau protocole proposait un développement pertinent, documenté mais néanmoins haletant, le film de Martin Campbell fait progresser ce flic monolithique dans les méandres inintéressants et grossiers de cette affaire légèrement radioactive. Et, très concrètement, on s'en fout.
Car au-delà du scénario sans aspérité, il y a cette mise en scène impersonnelle et pleine de grumeaux qui est sans doute un choix conscient de la part d'un Martin Campbell rarement manchot, mais qui montre que ce qui fascine avant tout le réalisateur est l'aspect vengeance froide du film. Et en effet, ça charcle. Fidèle à son idéologie personnelle et aux nombreuses têtes brûlées qu'il a incarnées par le passé, Mel Gibson s'en donne à coeur joie - mais sans sourire, deuil oblige - pour faire pleurer leur mère aux méchants cyniques qui lui ont pris la chair de sa chair. Ces grosses scènes d'action qui tachent peuvent éventuellement satisfaire la brute épaisse qui sommeille en chacun (?) d'entre nous, et dont de toute façon ce qu'il y a de mieux dans ces presque deux heures de très long-métrage. La conclusion, elle, constitue sans doute ce qu'il y a de pire : on voit le héros et sa fille marcher vers une lumière blanche, visiblement rassasiés et réunis par cette bonne grosse vendetta bien sanglante, où les coups de feu pète-tympans n'ont cessé de pleuvoir. Le cas Gibson semble toujours aussi désespéré.




Hors de contrôle (Edge of darkness) de Martin Campbell. 1h48. Sortie : 17/02/2010.

2 commentaires sur “HORS DE CONTRÔLE”

Zirko a dit…

Aïe en voici une mauvaise nouvelle avec cette critique négative de ce film.

Moi qui me faisait une joie du retour de Mel Gibson.

Pascale a dit…

Moi j'aime bien les vengeurs aux yeux bleus et au gros bide. Alors j'irai.

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz