2 oct. 2009

Top 5 : Guillaume Depardieu

Cette semaine, Guillaume Depardieu prend les chemins de traverse dans Au voleur.




Top 5 des films avec Guillaume Depardieu

01. Versailles (2008)
Il parcourt les routes à la recherche d'un mieux-être, tombe sur un petit garçon en mal de père, l'emmène avec lui et tente comme il peut de lui apprendre la vie. Simplicité et force du lien sont au centre de ce bouleversant Versailles, récit écorché de la vie hors cadre de deux êtres qui ne se cherchaient pas mais ont fini par se trouver. Le cadre est modeste, les moyens limités ; qu'importe, puisque c'est l'humain qui prime dans ce road movie traversé de fulgurances poétiques, et dont la fin un peu en-dessous ne vient heureusement pas ternir la grâce.



02. Stella (2008)
Pour la petite Stella, fille de cafetiers un peu perdue, l'ami idéal revêt les traits de Guillaume Depardieu, picoleur charmeur qui séduit les filles à tout va mais n'oublie jamais de lui raconter des histoires. Un splendide portrait de gamine, en mouvement perpétuel, toujours illuminé par des acteurs absolument parfaits, et le grand retour d'une Sylvie Verheyde un peu paumée depuis le succès d'Un frère. Stella rappelle Pialat, en plus sympa et plus juvénile, et rappelle à quel point la rêveie est importante pour l'équilibre d'une petite fille de cet page.



03. Les marchands de sable (2000)
Faisant office d'intrus dans la filmographie de Pierre Salvadori, son film le moins connu est pourtant l'un de ses meilleurs. Doté d'un fort joli casting (Mathieu Demy et la fratrie Depardieu), voilà un polar apparemment anodin autour d'un trafic de drogue, d'une vengeance, d'une conquête de territoires. Mais la mise en scène innove discrètement et propose une autre façon d'observer ce petit monde et ses rouages. Finement construit, aussi rêveur qu'inquiet, Les marchands de sable est plus qu'une curiosité : c'est l'un des meilleurs polars français de la dernière décennie.




04. Process (2004)
Attention film extrême. Sorti en catimini, Process explore les dernières tentatives d'une suicidaire (Béatrice Dalle) pour tenter de se raccrocher à la vie. Terriblement violent et étrangement raffiné, le film de C.S. Leigh ne saurait être réduit à une poignée de scènes choc (séance brutale de triolisme, ingestion de verre pilé) et doit être vu comme une oeuvre d'art moderne s'interrogeant sur les moyens de prendre conscience de son statut d'être vivant. Dalle et Depardieu excellent dans la représentation de la souffrance. Il faut en avoir envie, mais Process est une véritable expérience de cinéma, de celles qui vous marquent pour longtemps.




05. Les apprentis (1995)
Film générationnel ou pas ? Difficile à dire. Mais le film le plus drôle de Pierre Salvadori (dont les oeuvres sont souvent assez pataudes, osons enfin l'affirmer) va bien au-delà de toute considération de ce genre, s'attachant simplement à ce duo improbable de losers aussi pathétiques qu'attachants. Sur le bon vieux thème de l'amitié salvatrice, Les apprentis réchauffe le coeur et fait aimer encore plus (si cea est possible) les deux monstres que sont François Cluzet et Guillaume Depardieu.

2 commentaires sur “Top 5 : Guillaume Depardieu”

Pascale a dit…

D'accord pour les deux premiers et dans cet ordre en plus.

Mais ensuite j'aurais mis "Ne touchez pas la hâche", il était renversant,
puis "Pola X"...
et "Comme elle respire".

J'ai pas encore vu "Au voleur", j'espère qu'il sortira ici...

Foxart a dit…

A part Les Apprentis, je n'ai vu aucun des films de ton top 5...

My own private top 5, so....

1/ Comme elle respire
2/ Les apprentis
3/ Cible émouvante
4/ Pola X
5/ Alliance cherche doigt

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz