15 oct. 2009

Changement de titre : les 8 commandements

On s'est souvent scandalisé de titres français aberrants, tout comme on a bien ri devant certains titres québécois (voir par exemple cet article). Mais une nouvelle pratique s'est développée depuis quelques années, venant du fait que les films ont désormais droit à une vraie seconde chance lors de leur sortie en DVD. Avant le début de cette deuxième vie, l'affiche est souvent liftée, mais elle n'est pas la seule : désormais, les films sont rebaptisés, sans doute à la va-vite, afin de s'affranchir d'une sortie en salles souvent ratée. Voici, preuves à l'appui, les 8 commandements du changement de titre, mises à disposition d'éditeurs trop pressés pour réfléchir. Au passage, la majorité des affiches est cliquable et renvoie à la critique du film.



1. Changer de coiffeur et montrer que tout n'est pas affaire de traduction.


2. Rendre le titre moins explicite et tout miser sur la popularité postérieure d'un interprète alors juvénile.


3. Préférer un titre anglais et passe-partout à un titre original insaisissable.


4. Traduire littéralement - et donc ringardiser - un titre qui n'en avait pas besoin.


5. Se rendre compte, mais un peu tard, que la traduction du titre original suffisait.


6. Remplacer un titre idiot mais adapté par un titre idiot mais mensonger.


7. Choisir un lieu commun plutôt qu'un titre qui n'évoque rien.


8. Miser sur le capital nichons plutôt que sur l'histoire d'amitié virile.

8 commentaires sur “Changement de titre : les 8 commandements”

Bob a dit…

Ahah, très sympa de découvrir ces victimes du passage ciné -> dvd.

Foxart a dit…

Tu as oublié la honte de la honte:
"La 25ème heure", un des plus beaux films de Spike Lee, à l'affiche sublime devenant "24H avant la nuit" en DVD avec une jacquette toute pourrie...
Shame on them !!!!

Foxart a dit…

http://fabmovies.f.a.pic.centerblog.net/p1bdjn8o.jpg

Foxart a dit…

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/4/5/3459370408546.jpg

Niko06 a dit…

Bon elle se comprend dans l'idée cette pratique, c'est clair que c'est pour faire oublier la sortie salles... mais quand même ça vire au n'importe quoi!
Et Temporada de Patos qui se retrouve vendu comme une resucée du kids de Larry Clark...

Anna a dit…

Ils ont vraiment renommé Les Grands Frères "Misson 95 C" ?? Oh mon Dieu, j'aurais préféré ne jamais le savoir !
Sympa cet article, malgré tout...

Mélissa a dit…

J'avais vu ce "Mission 95 C" à la fnac. Je pensais que c'était une blague mais non, la pratique est bien courante ! C'est assez honteux. Et cela ne donne vraiment pas envie de revoir ses Grands Frères plutôt sympathiques !

RIPLEY a dit…

Super bien.

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz