4 sept. 2009

Top 5 : Yvan Attal

Cette semaine, Yvan Attal perd un peu la tête dans Les regrets.




Top 5 des films avec Yvan Attal

01. Les patriotes (1994)
Qui a dit que les français étaient incapables de pondre des films de genre capables de rivaliser avec le cinéma américain ? Avec Les patriotes, Eric Rochant fait même mieux que cela et signe une oeuvre référence, à l'échelle mondiale, dans l'univers du film d'espionnage. Passionnante, haletante, foisonnante, politique, documentée, cette fresque sur un jeune agent du Mossad doit beaucoup à une mise en scène au cordeau ainsi qu'à la prestation d'un Attal entre deux âges, pour qui le rôle d'Ariel semble avoir été écrit. Un monument.



02. Love etc. (1996)
Une énième histoire de triangle amoureux ? Non, car le roman de Julian Barnes est suffisamment tarabiscoté pour ne jamais cesser de déplacer les enjeux. Et car Marion Vernoux est une réalisatrice en or, capable d'appliquer sa patte unique et de transformer ainsi les sujets les plus ordinaires. En résulte un film bien meilleur que le livre, qui manie l'ellipse avec brio (merci Leonard Cohen) et brille de mille feux grâce à l'incroyablissime trio Gainsbourg - Berling - Attal. En plus le chat s'appelle Moulfrites. Si ce n'est pas la marque d'un grand film...



03. Un monde sans pitié (1989)
Lorsqu'on voit un film aussi emblématique d'une génération alors qu'on n'était qu'un élève de maternelle à l'époque de la sortie, on réalise à quel point il aurait été cool de vivre les années 80 d'un point de vue d'un jeune adulte. Première réalisation d'Eric Rochant (encore lui), Un monde sans pitié est une chronique faite d'illusions, de déceptions et de rencontres uniques et irremplaçables. Le film marque l'éclosion de comédiens confirmés depuis (Girardot, Attal) ou étrangement restés au second plan (la délicate Mireille Perrier). Il se revoit à chaque fois avec une grande émotion.



04. Le candidat (2007)
La seule et unique réalisation de Niels Arestrup passa bizarrement à la trappe au moment de sa sortie pourtant opportuniste : Le candidat montre que le monde politique est fait d'hommes (et de femmes ?) de paille, commandés depuis les coulisses par des requins arrivistes mille fois plus au fait du monde politiques qu'eux. Sauf qu'Arestrup, dont la mise en scène n'est certes pas le plus grand point fort, orchestre de façon tout à fait crédible la révolte du candidat-pantin censé dirige la France alors qu'il a légèrement du mal à se contrôler lui-même. Passionnant, tendu comme un fil à linge, pervers à souhait, un film à découvrir ou à edécouvrir.


05. Aux yeux du monde (1990)
Aux yeux du monde, Bruno est juste le preneur d'otages d'un bus, un salaud qui fait peur à des dizaines de parents juste pour trouver un moyen d'aller rejoindre celle qui l'aime. Aux yeux d'Eric Rochant, et aux nôtres, il est certes un jeune homme un peu détraqué - pas question de cautionner son acte - mais avant tout un petit oiseau tombé du nid trop tôt et incapable de se prendre en main de façon stable. Même s'il est moins maîtrisé qu'Un monde sans pitié, le deuxième film de Rochant (encore lui) (bis) a la beauté des voyages improvisés et l'imprévisibilité des polars. On aimerait que le réalisateur se retrouve enfin et nous livre à nouveau des oeuvres comme celle-ci.

3 commentaires sur “Top 5 : Yvan Attal”

Benoit a dit…

"Les patriotes" qui est pour moi le meilleur film de cette sélection et aussi le meilleur film de Rochant et peut-être d'Yvan Attal, même si ce dernier est souvent bon dans ses rôles.

Rom_J a dit…

Je garde un excellent souvenir du "Candidat", mais je me rends compte de mon inculture devant tous ces avec Attal que je n'ai pas vu ! Merci en tout cas de ne pas avoir mis Antony Zimmer...

Ce que je ne comprends pas par contre, c'est qu'on occulte la performance inoubliable du grand Yvan Attal dans Rush Hour 3.

Foxart a dit…

Les patriotes en N°1 incontestable...

N°2 Ma femme est une actrice, j'adore ce film merveilleux et Attal y est épatant de bout en bout...

N°3 Bon voyage, un bijou, un chef d'oeuvre, je pourrais même le mettre en 2 celui là...

N°4 Love etc... un film superbe et injustement méprisé à l'époque.

N°5 Amoureuse... pour Doillon, pour la rencontre avec Charlotte et pour le film, aussi, même si ça n'est pas le meilleur Doillon

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz