11 sept. 2009

Top 5 : Cameron Diaz

Cette semaine, Cameron Diaz est une mère courage dans Ma vie pour la tienne.




Top 5 des films avec Cameron Diaz

01. Dans la peau de John Malkovich (1999)
Hasard ou coïncidence ? L'un des meilleurs rôles de Cameron Diaz est celui pour lequel l'actrice a dû s'enlaidir copieusement. Dans le rôle de la femme de John Cusack, marionnettiste un peu crasseux et de plus en plus déconcerté par ses découvertes régulières (un septième étage et demi, un passage donnant droit dans la tête de Malkovich, etc.), l'actrice excelle. Le film, lui, est bourré d'excellentes idées, s'amuse à nous perdre en route, et ne patine que pour mieux redémarrer ensuite. L'occasion de découvrir conjointement le fêlé Charlie Kaufman et le fantasque Spike Jonze.



02. L'enfer du dimanche (2000)
Dans ce déluge de personnages, celui qu'incarne Cameron Diaz figure parmi les plus intéressants. Cette fille à papa qui dirige un club de foot US comme on jouerait à la poupée mériterait toutes les claques du monde... sauf qu'on découvre que la gamine capricieuse est bien plus intelligente qu'on ne croit. Foisonnant, harassant, sans temps mort, le film d'Oliver Stone est une réussite qui va au-delà de sa vitrine de simple film sportif. Sans doute le dernier grand rôle d'Al Pacino.



03. Gangs of New York (2003)
Il faut bien l'avouer : lorsqu'on songe à Gangs of New York, il faut un certain temps de réflexion pour retrouver le nom de celle qui en incarnait le premier rôle féminin. Oui, c'est bien Cameron Diaz, alias Jenny Everdeane, kleptomane hors pair et bientôt centre d'intérêt commun d'Amesterdam Vallon (Leo DiCaprio, presque un homme) et Bill le Boucher (Daniel Day-Lewis, flippant bien qu'un peu trop Acto's studio). Sans figurer parmi les plus grands Scorsese, une fresque intense au souffle épique indéniable.



04. Mary à tout prix (1998)
Pour sûr, « there's something about Mary ». Une folie amoureuse - et furieuse - qui pousse les hommes à s'entredéchirer, se mettant mille bâtons dans les roues dans le but de devenir celui qui ravira la belle. Truffé de gags mémorables et instantanément cultes, mais parfois plombé - comme souvent chez les Farrelly - par un faux rythme un peu languissant, c'est néanmoins une comédie extrêmement plaisante, souvent potache, mais toujours tendre.


05. Vanilla sky (2001)
Dans Ouvre les yeux, la magnifique Najwa Nimri jouait à merveille de ses yeux de biche pour attirer Eduardo Noriega dans ses filets. Idée étonnante mais efficace de la part de Cameron Crowe que d'avoir choisi miss Diaz pour la remplacer dans ce remake plus pop, plus coloré, et pas loin d'être meilleur que l'original. Ça commence comme un polar tordu, ça vire au fantastique en cours de route, et ça ne fait que surprendre et charmer grâce notamment à une B.O. dominée par Where do I begin des Chemical Brothers et Solsbury hill de Peter Gabriel.

1 commentaire sur “Top 5 : Cameron Diaz”

Foxart a dit…

Malkocitch en N°1 incontestable itou...

2/ Le mariage de mon meilleur ami
3/ Mary à tous prix
4/ Charlie's angels
5/ Allumeuses

Et mention spéciale pour la Princesse Fiona aussi...

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz