6 sept. 2009

FrightFest 2009 : LA HORDE

Après Mutants il y a quelques mois, le cinéma français poursuit son exploration d'un genre trop peu traité sur nos terres : le film de zombies. Décrire ainsi La horde serait par trop réducteur, le premier long de Yannick Dahan et Benjamin Rocher (prolongement de leur court Rivoallan) ayant également des allures de polar, puisqu'il met en scène l'alliance forcée de flics et de mafieux face à un ennemi commun. Situé dans un immeuble truffé de zombies, La horde s'annonçait donc comme un mix ambitieux de Nid de guêpes et de [Rec]. Mais c'était peut-être trop en attendre qu'espérer à l'éclosion d'une nouvelle référence du genre : la montagne a en effet accouché d'une souris, divertissement franchement pas désagréable, mais gangréné par un manque évident de moyens et par l'étonnante fébrilité de ses réalisateurs. Ceci expliquant peut-être cela.
Les premières minutes laissent même craindre le pire, la présentation des personnages semblant exagérément solennelle et inutilement compliquée. Tout cela pour aboutir au final à une simple histoire de rivalité entre des gangsters sans état d'âme et des policiers avides de vengeance après l'assassinat de l'un des leurs. Mais les premières fusillades, brutales et assourdissantes, font heureusement oublier ces débuts bien balourds. Puis arrivent sans prévenir les fameux zombies, qui emmènent alors le film là où tout le monde l'attendait de pied ferme. La déception est relative mais bel et bien présente : correctement mises en scène, les scènes d'affrontement sont aussi peu nombreuses que vite bouclées, quelques coups de feu ou un enchaînement pieds-poings suffisant généralement à éliminer les assaillants.
La horde manque en fait de tout un tas de petites choses qui auraient pu en faire un film réellement convaincant : davantage d'inventivité dans le choix des situations, des séquences s'inscrivant dans la durée, un réel sentiment d'urgence. Au lieu de quoi Dahan & Rocher s'abandonnent trop souvent à la facilité en laissant le champ libre à des acteurs certes irréprochables, qui s'affrontent principalement à grands coups de dialogues fleuris, parfois très drôles, fréquemment too much. L'immeuble aurait pu être un formidable terrain de jeu, avec ses nombreux étages et ses recoins inquiétants, mais il n'est jamais exploité à sa juste valeur. En fin de course, quelques séquences franchement réussies font des zombies une masse grouillante et irrespirable à travers laquelle les humains peinent à évoluer. C'est ce que le film aurait dû être dès le début : un survival de tous les instants, aussi bourrin que possible et riche en adrénaline. Le résultat n'est pas désespérant mais est tout de même plus que rageant.




La horde de Yanick Dahan & Benjamin Rocher. 1h30. Sortie 2010.
Critique publiée sur Écran Large.

6 commentaires sur “FrightFest 2009 : LA HORDE”

mcrucq a dit…

C'est malheureux...Tu as vu le film dont je suis co-producteur à hauteur de 25€ avant moi...

Aucune news sur la date de sortie officielle dans l'hexagone ?

Mathieu

Rob Gordon a dit…

À Londres le type qui présentait les films a parlé de février. Je ne sais même pas s'il parlait de la France ou de l'Angleterre.
Je précise que je connais quelqu'un qui l'a vu hier soir à Venise, et qui m'a dit que j'étais super sévère. Le coproducteur peut donc être rassuré sur la qualité de son oeuvre.

Val a dit…

Je suis également productrice de ce film et je constate que tu en sais davantage sur ce film que moi...

Nico77 a dit…

J'ai également assisté à l'avant-première mondiale du film et je dois dire que j'ai été très agréablement surpris par ce film. Après les échecs d'Humains, de Mutants, voilà enfin un film français qui joue dans la cour des grands en mélangeant subtilement scènes d'action et scènes d'horreur. Pour un premier film, malgré un démarrage un peu lent, le film nous plonge très rapidement dans l'horreur grâce à de nombreuses références cinématographiques emprunté aux films de genre et d'action!
On notera le jeu du vétéran d'Indochine...dont les répliques sont tout simplement jubilatoires!
Je rassure donc tous les producteurs du site Motion Sponsor (dont je fais parti maintenant que j'ai vu le film!!)! Ca va être le gros carton du début d'année 2010!!

Manu Le Malin a dit…

Je veux bien parier avec Nico77 que "La Horde" se plantera aussi majestueusement que ses prédécesseurs: non relayés par les média, distribués sur très peu d'écran, le film restera à l'affiche 3 semaines et disparaitra dans un anonymat complet (ou presque)...

J'ai un pote qui a fait de la figuration et qui était aussi co-producteur via MotionSponsor et qui l'a vu hier en avant-première, il en est sorti très décu, je le cite: "Le scénar et les dialogues enfilent les clichés (et pour des scénaristes et des réa journalistes spécialisés, ça la fout mal), la quasi totalité des comédiens jouent incroyablement mal, sans aucun naturel (...), Le film est bancal, ça passe du 1er au second degré sans transition, c'est sensé être un film baadass' et ça nous colle des moments d'émotions inutiles et mal amenés, et surtout c'est un film d'action, bourrin vers la fin, mais certainement pas un film d'horreur"

Voilà voilà...
Par contre, à tous les co-producteurs, restez jusqu'au bout parce que vous êtes apparemment tous cités dans les crédits à la fin!

Armand_LeHess a dit…

Co-prod aussi, pour le fun, parce qu'on sait très bien que le genre en France, c'est assez rarement bon (à part chez Siri ou Aja)

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz