27 août 2009

L'ABOMINABLE VÉRITÉ

Gerard Butler a vraiment des joues de hamster. Katherine Heigl a encore maigri et n'embellit pas vraiment. Voilà ce qu'il y a à retenir de cette Abominable vérité qui porte tellement bien son épithète. Réalisateur de La revanche d'une blonde et Las Vegas 21, Robert Luketic s'est lancé cette fois dans la comédie de moeurs, prétendant nous instruire et nous faire rire sur la base des rapports hommes-femmes et des clichés s'y rapportant. Le traitement est à la fois si peu drôle et si moisi que l'on a bien du mal à imaginer que le film date bien de ce siècle...
Le film érige en héros romantique absolu un certain Mike, beau gosse - avec des joues de hamster - qui fait flamber l'Audimat des émissions dont il est chroniqueur, disséquant les relations amoureuses et les différences entre les perceptions des hommes et celles des femmes. Les autres personnages ont l'air de trouver ça admirable... pas nous. Ainsi donc, la femme ne serait donc qu'une grosse chiennasse qui se maîtrise à coups de chibre turgescent. Formulé avec un peu de talent et avec un second degré manifeste, le message pourrait faire rire ; sauf qu'ici, sous couvert de comédie, on sent que le message est asséné avec une réelle conviction, et jamais vraiment désamorcé. La médiocrité du propos est sans doute à mettre sur le compte de la maladresse, d'autant que les scénaristes sont des femmes, mais cela n'empêche pas le film d'être sacrément insupportable.
Dans une bonne comédie romantique, soit le schéma est original, soit il y a de l'inventivité dans la façon dont les deux héros qui se détestent au début finissent par s'aimer. L'abominable vérité ne prend pas la peine de faire le moindre effort, ni dans un sens ni dans l'autre : l'enchaînement des situations est extrêmement téléphoné et toujours ponctué de répliques bien grasses qui ne font rire, vérification à l'appui, qu'une poignée de mecs considérant les femmes comme une armée de petits culs n'attendant qu'eux et leurs blagues graveleuses. Affligeant de part en part, terriblement mal joué par ses deux interprètes principaux, c'est un bon gros navet qu'il convient d'éviter consciencieusement.




L'abominable vérité (The ugly truth) de Robert Luketic. 1h36. Sortie : 26/08/2009.

14 commentaires sur “L'ABOMINABLE VÉRITÉ”

FredMJG a dit…

Ké ? un hamster et "une grosse chiennasse qui se maîtrise à coups de chibre turgescent"... my gode ! Spaaaaaaaaaaaaarta fait dans la zoophilie désormais ? Lautner avait bien raison, on aura vraiment tout vu !! enfin, toi surtout, parce que j'croyons bien avoir tout autre chose à faire qu'à perdre 1h36 à apprendre l'abominable (t'aurais pu prévenir que tu spoilais !) truth

Pascale a dit…

C'est quoi que c'est un chibre. En général j'aime bien les trucs qui turgescent mais là j'ai peur ! c'est gore ???

Peut-on me trouver une fille qui estime que Gérard Butler est "beau gosse" !!!
C'est comme si on me disait que y'en a des qui se paluchent sur les photos de Megan Fox parce qu'elle est la distinction même.
ça existe pas ?

Hein ? dites moi que ça existe pas !

FredMJG a dit…

Ben j'croyons bien qu'céti tout comme un sabre laser, tu sais le machin avec lequel les blondinets se battent contre leur papounet du genre c'est moi qui a l'plus long.
Bon, bref, le Robby il t'expliquera quand il sera rentré de ses horreurs britanniques... s'il revient... en entier... et si c'est bien lui qui r'vient... hein ? remember les Body snatchers ?
aaaaaaaaah ooooooooooooh

Pascale a dit…

Ouais c'est un sguègue quoi !
Mais pourquoi vous connaissez des mots que j'ai jamais vus ???
Si, j'ai déjà vu l'loup une fois ou deux mais de mon temps... on le faisait et on n'en parlait pas !!

Bon, pour en revenir au film. C'était un blog ciné dans le temps ici, non ?
Faut se méfier des titres dangereux où y'a abominable dedans ou aussi :
"Tout ça pour ça",
ou
cherchez,
moi
je fonds.

FredMJG a dit…

On aura tout vu !

Pascale a dit…

Tais toi !

FredMJG a dit…

Fais-moi plaisir...

Rob Gordon a dit…

Vous êtes formidables.

Pascale a dit…

J'embrasse pas...

Pascale a dit…

Merde y'a le Robie qu'est pris en sandwich !!!

FredMJG a dit…

Ouaip ça tombe mal...

FredMJG a dit…

J'aime pas l'amour

pomme a dit…

le film est regardable car Butler semble s'amuser avec son personnage!

Mélissa a dit…

Et là, une petite voix dans l'assemblée se lève...: "Moi je trouve Gérard Butler beau gosse !". Oui, je sais, je suis désespérée mais bon... J'ASSUME :D

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz