13 juil. 2009

London called me

Pour mon premier week-end à Londres, j'ai :
- dégusté le premier Whopper de ma vie, aux alentours de 10 heures du matin ;
- croisé (et un peu dévisagé) Tim Burton, Helena Bonham Carter et leur progéniture dans une rue déserte de Covent Garden ;
- croisé aussi (puis recroisé et rerecroisé, un peu volontairement j'avoue) Leonardo DiCaprio, Lukas Haas et Ethan Suplee, casquettes de base ball vissées sur la tête donc ultra repérables, en train de fureter dans les rayons bouffe de chez Harrod's ;
- goûté au fameux fish and chips, qui ne l'est quand même pas tant que ça (fameux) pour qui a déjà mangé du Captain Iglo ;
- découvert la Tate Gallery et cet art moderne que j'aime tant (enfin, des fois) ;
- observé avec émerveillement un pigeon pourvu d'un moignon ;
- bu tout un tas de pintes ;
- pris tout un tas de photos bien stéréotypées et/ou sans intérêt, dont je vous propose un échantillon ci-dessous.

Bref, London, je t'ai dans la peau, et pas que pour ta bouffe, tes clichés et tes stars. À un de ces quatre.



Comment dit-on Claire Denis en anglais ?.


Hommage à Emir Kusturica (non, je déconne).


À la recherche de la vodka Boris Elstine...


... je n'ai trouvé que Brüno.



Je dois faire mon coming-out : j'aime le noir et blanc et les cabines téléphoniques. Voilà, c'est dit.

3 commentaires sur “London called me”

Pascale a dit…

aaaaaaaaaah j'adore !
J'ai découvert il y a tout juste deux mois.
I'm in love too.
J'espère que tu es allé à Camden !

Rob Gordon a dit…

Bah ouais, hein. Et un peu partout ailleurs. Que à pied ou presque. C'est ça qu'est cool.

Pascale a dit…

Moi j'étais pédestre et en bus second floor. Trop bien aussi !

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz