18 mai 2009

LA SANGRE BROTA (SANG IMPUR)

Six mois à peine après la sortie de son premier long (un très prometteur Assaillant), revoici l'argentin Pablo Fendrik, qui retrouve pour cette occasion l'acteur Arturo Goetz. La sangre brota marque un changement de style pour le réalisateur, qui passe d'un polar minimaliste et séducteur à un film sacrément noir, moins policier que social, et qui n'y va pas avec le dos de la cuiller lorsqu'il s'agit de dépeindre la détresse de ses personnages. On sent le début, et c'est une souffrance, que Fendrik ne parviendra jamais à trouver le ton juste et qu'il va patauger - et nous avec - dans la caricature pendant une heure et demie. Impression qui ne fait que se confirmer de minute en minute, le misérabilisme ambiant n'étant jamais rehaussé par un quelconque ajout stylistique ou intellectuel.
Les personnages de La sangre brota ressemblent à des spectres, et c'est peut-être ce que voulait l'auteur. Mais ces spectres-là ne font qu'errer sans but ni grâce, ne s'attirant au final que l'indifférence. Du scénario sans réelle trajectoire, on ne retiendra finalement que la fin, dont la violence rentrée réveille un peu tardivement. Quand au sang du titre, c'est l'attraction première du film : dans les dernières bobines, Fendrik ne rate aucune occasion de jouer avec sa texture et sa couleur, le faisant couler à flots avant de s'en servir comme d'une peinture un peu spéciale, qui s'étale de façon particulière. Des images rouge sang qui auraient pu emporter le film dans une valse quasi vampirique si elles nous avaient été servies dès le début. Comme ses deux compatriotes dont on a pu voir un film en 2009 (Lucia Puenzo et Lucrecia Martel), Pablo Fendrik est pétri de talent et de promesses, mais se plante allègrement avec ce Sang impur qui n'abreuvera guère nos sillons. Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume albiceleste ?




La sangre brota (sang impur) (La sangre brota) de Pablo fendrik. 1h40. Sortie : 29/04/2009.
Critique publiée sur Écran Large.

Laissez le premier commentaire sur “LA SANGRE BROTA (SANG IMPUR)”

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz