18 mai 2009

Cannes '02 : mon palmarès

Sixième jour au non-festival de Cannes, et sixième étape du palmarès selon Rob Gordon...
Autres palmarès : '97 // '98 // '99 // '00 // '01.



2002 : Compétition officielle / Un certain regard / Palmarès

Palme d'or
Le fils de Luc & Jean-Pierre Dardenne

Grand prix
Punch-drunk love de Paul Thomas Anderson

Prix du jury
Spider de David Cronenberg

Prix de la mise en scène
Irréversible de Gaspar Noé

Prix du scénario
Le sourire de ma mère de Marco Bellochio

Prix d'interprétation masculine
Olivier Gourmet (Le fils)

Prix d'interprétation féminine
Miranda Richardson (Spider)

Prix Un certain regard
Blissfully yours d'Apichatpong Weerasethakul

Caméra d'Or
Japón de Carlos Reygadas (QdR)

3 commentaires sur “Cannes '02 : mon palmarès”

Vincent a dit…

Ah je préfère ce palmarès si, tout du moins la Palme. Grandissime film des Dardenne, dur de s'en remettre.

dasola a dit…

Bonjour, j'ai vu les films primés sauf Blissfully. Je retiens la Palme d'Or: un des meilleurs Dardenne. Je n'ai vraiment pas aimé "Punch Drunk Love" et Spider m'a ennuyée et je le regrette car les acteurs (Fiennes et Richardson en tête) sont très bien. Bonne journée.

Edisdead a dit…

Une bonne cuvée encore.

Palme d'or : L'homme sans passé
Grand Prix : Le sourire de ma mère
Prix du Jury : Ten
Mise en scène : Unknown pleasures
Scénario : Le pianiste
Interprètes : Sergio Castellito (Le sourire de ma mère) & Emily Watson (Punch drunk love)
Un certain regard : L'ange de l'épaule droite
Caméra d'or : Japon

Il manque des prix pour placer All or nothing, Bowling for columbine, Intervention divine, et pour mieux souligner le bonheur distillé par Punch drunk love.
Sinon, je préfère d'autres Dardenne, d'autres Cronenberg et d'autres Noé à ceux de cette année-là.

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz