17 avr. 2009

Top 5 : Tommy Lee Jones

Cette semaine, Tommy Lee Jones s'enfonce dans le bayou dans Dans la brume électrique.



Top 5 des films avec Tommy Lee Jones

01. No country for old men (2007)
Le génial roman de Cormac McCarthy (lisez aussi La route et L'obscurité du dehors) a trouvé ses hommes : les frères Coen, qui prouvent qu'une adaptation peut être à la fois ultra fidèle et extrêmement originale. Idéal dans son rôle de shérif renfrogné (il a toujours eu une gueule de shérif et a toujours été renfrogné), Jones est l'un des piliers d'un casting ahurissant, concourant à la réussite éclatante de cet éblouissant polar.


02. JFK (1991)
Comme souvent chez Oliver Stone, Jones ne fait que passer et repasser, broyé dans l'infernale machine stonienne, qui compresse, monte et remonte les images jusquà la nausée. Il n'empêche que JFK est l'une des plus grandes réussites de son réalisateur, qui trouve là l'équilibre idéal entre reconstitution sobre et théorie du complot. Paranoïaque, noir, déchirant, la splendide peinture d'une Amérique immortelle.


03. Men in black (1997)
Bien loin de sa pathétique suite, MiB est un divertissement de grande classe, aussi distingué et hilarant que ses deux héros. Ce buddy movie SF bénéficie en effet de l'une des meilleures idées de duo qui soit : opposer Will Smith, plus connu alors pour le rap et le Prince de Bel-air que pour le cinéma, et un Jones encore plus taciturne qu'à l'accoutumée. Dix ans après, les revoir une énième fois fait toujours aussi chaud au coeur.


04. Le fugitif (1993)
Quand un acteur parvient à décrocher l'Oscar pour un blockbuster aapparemment aussi commun que Le fugitif, c'est que 1) sa prestation est exceptionnelle ; 2) le film n'est pas si anodin. Et en effet : Le fugitif est non seulement un policier bien taillé, mais également un beau drame et un hommage vibrant à la série du même nom ; et il est de plus servi par un Harrison Ford habité et surtout un TLJ donnant tout son sens au mot tenacité. On devrait détester ce flic collant et désagréable, il se révèle étrangement attachant. ALors on applaudit.


05. Trois enterrements (2005)
Tommy Lee Jones + Guillermo Arriaga = un film dur, bougon et déconstruit, mêlant les personnalités des deux hommes dans un maelström d'influences, de sensations et d'émotions. Le duo formé par Jones et Barry Pepper est juste bouleversant, tout comme cette histoire qui ne gagne pas forcément à être morcelée.

2 commentaires sur “Top 5 : Tommy Lee Jones”

Pascale a dit…

aaaaaaaaaaaaaah Trois enterrements, ce film qui nous met à genoux...

SysTooL a dit…

J'acquiesce pour NO COUNTRY... et faut vraiment que je regarde 3 BURIALS!

SysT

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz