11 févr. 2009

VENDREDI 13

Ni remake ni reboot, Vendredi 13 version 2009 est une suite en bonne et due forme, qui rappelle les antécédents des Voorhees mère et fils grâce à un court flashback avant de revenir dans le présent, soit 29 ans plus tard. Laissé à l'abandon en raison d'un passé trop chargé, le camp de Crystal Lake est de nouveau le théâtre des exaction de Jason, l'insubmersible psychopathe qui tue pour faire plaisir à sa défunte mère.
Auteur en 2003 d'un Massacre à la tronçonneuse fort en goût, Marcus Nispel semble emprunter la même voie royale, envoyant du lourd au gré d'un prégénérique extrêmement meurtrier. Le ton est donné : pas d'expectative, mais de la violence en veux-tu en voilà, beaucoup de viande froide, mais également des nanas topless - l'air de Crystal Lake est visiblement aphrodisiaque. Mais, après cette entrée en matière riche en hémoglobine, Vendredi 13 lève volontiers le pied histoire que Jason ait de quoi s'amuser jusqu'à la dernière bobine. Nispel déroule alors une série de scènes extrêmement balisées, mais traitées avec une indéniable efficacité.
Pas de quoi cependant s'agripper à son fauteuil plus que de raison : ce Jason-là manque un peu de personnalité (perversité ou redneck attitude) pour parvenir à susciter un malaise durable. Si le film maîtrise assez bien l'art de faire sursauter le spectateur, il échoue à installer une sensation d'effroi continu. Impression confirmée par l'emploi de la musique : trois notes aigues pour souligner chaque effet, puis plus rien entretemps. Décevant de la part d'un Nispel que l'on sait capable d'aller bien plus loin.
Mais peut-être le réalisateur allemand avait-il besoin de se racheter auprès des producteurs après l'échec de Pathfinder ? Si tel était l'objectif, c'est réussi : Vendredi 13 est un pur produit de consommation, de bonne facture mais cruellement dépourvu d'ambition esthétique ou horrifique. Pas sûr qu'il trouve sa place au panthéon des slashers des années 200, quelque part entre Massacre à la tronçonneuse et le Halloween de Rob Zombie...
5/10
(également publié sur Écran Large)

Sites à visiter : www.jasontue.com et www.voyagezavecnous.tv

4 commentaires sur “VENDREDI 13”

FredMJG a dit…

Et est-ce qu'il y a toujours la fameuse musique "tchi tchi tchi ah ah ah" qui a bercé ma janonesque jeunesse ?

Rob Gordon a dit…

Je suppose que tu veux dire jasonesque...
Euh, concernant la musique, il y a une sorte de variante, mais le "tchi tchi tchi ah ah ah" n'est pas repris tel quel.

FredMJG a dit…

Oupsie ! c'est la fôte à mon clavier et au verre qui est à côté...
Bon, pas très enthousiasmant donc... vais sans doute attendre le DVD

LinksTheSun a dit…

Si si si, il y est le tchi tchi tchi ah ah ah, à trois reprises seulement mais c'est toujours agréable de les entendre ^^ Un au milieu début, un milieu milieu et un à la toute fin.

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz