25 mars 2008

UN COEUR SIMPLE

Un coeur simple n'est pas franchement le type de projet que l'on attend habituellement d'une jeune réalisatrice. Non pas que le sujet soit dénué d'intérêt, mais les nouveaux venus sont souvent plus motivés par la possibilité de développer leur propre univers que par la perspective d'adapter un classique qui possède certes une vraie personnalité, mais dont la connotation un peu scolaire (c'est un livre très étudié au lycée) ne provoque aucune excitation chez le spectateur.
Il faut cependant reconnaître le travail acharné de Marion Laine sur le scénario. Le mot "adaptation" n'est pas galvaudé : Un coeur simple ne consiste pas en une simple mise en image, mais démonte et réajuste les mécanismes de l'oeuvre de Flaubert pour mieux en saisir l'essence et la restituer sur grand écran. L'ambition de l'auteur semble malheureusement avoir pris le pas sur le travail de la réalisatrice. Jouant la carte de la simplicité, la mise en scène tombe souvent dans l'académisme le plus total, les seuls tentatives de Laine résidant dans ces quelques ralentis qui sentent le cliché et le mauvais téléfilm. La direction d'acteurs ne vaut pas vraiment mieux : Sandrine Bonnaire et Marina Foïs jouent pleinement la carte du misérabilisme, semblant s'appliquer davantage à creuser leurs joues pour apitoyer la salle qu'à transcender les situations.
Il y a pourtant de très beaux moments, notamment au milieu du film, lorsque la méchanceté et l'aigreur des personnages prend le pas sur des intentions souvent trop visibles. Là, la noirceur de l'univers de Flaubert fascine. Un coeur simple finit malheureusement par tomber dans l'excès et l'hystérie. Le destin funeste des deux héroïnes laisse totalement indifférent. Reste que la satire sociale vacharde et brutale de Flaubert n'a rien perdu de sa force ; mais pour l'apprécier pleinement, rien n'empêche de se contenter du bouquin.
4/10

Laissez le premier commentaire sur “UN COEUR SIMPLE”

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz