31 juil. 2007

LES SIMPSON - LE FILM

C'est sûr que le projet en forme d'arlésienne de faire interpréter les Simpson par de vrais gens aurait été plus couillu. Mais ce qu'il y a de bien avec Les Simpson - le film, c'est qu'on n'en attend absolument rien d'autre qu'une bonne rigolade d'une heure et demie. Et c'est à peu près ce qui se passe. Sur un postulat pas plus épais que celui d'un épisode de 20 minutes, les scénaristes ont brodé un festival de gags assez drôles et de péripéties plutôt savoureuses. Le tout se situant juste au-dessus du niveau moyen d'un épisode des Simpson. Que ceux qui sont habitués aux irrésistibles voix françaises n'aient pas peur de franchir le pas et d'aller voir le film en VO ; au bout d'environ deux minutes, le film nous emporte dans sa tornade comique et on oublie totalement ses petites habitudes.
Il est évidemment difficile pour Matt Groening et les siens de contenter tout le monde ; chacun a son personnage préféré, son type d'humour favori (et les Simpson ont balayé large, au cours de leurs dix-huit années de vie commune), et certains seront plus satisfaits que d'autres. Itchy & Scratchy, Milhouse, Krusty, n'apparaissent qu'au détour de scènes frustrantes mais savoureuses ; Ned Flanders est plutôt mis en avant et c'est délicieux ; mais la star du film, c'est tout de même le roi Homer, le grand champion du n'importe quoi, qui réussit l'exploit (?) d'éclipser un peu les autres membres de sa petite famille. Bonne nouvelle ou pas? Tout dépend du point de vue. En tout cas, le zizi de Bart est tout petit. Et Spider-pig est mille fois plus mieux que Spider-man. Et un marteau dans l'oeil, ça fait mal. Et les nouvelles paroles de la Marseillaise sont mieux que les anciennes. Et restez jusqu'à la fin du générique.
7/10

2 commentaires sur “LES SIMPSON - LE FILM”

Anonyme a dit…

Oui, ce générique de fin m'a bien fait marrer... heureusement que j'étais au courant qu'il y avait "quelque chose", sans quoi j'aurais déserté la salle avant comme la plupart des spectateurs...

SysTooL
(http://systool.over-blog.com)

Rob Gordon a dit…

TOUJOURS rester jusqu'à la fin du générique. Quand vous n'avez rien de mieux à faire, en tout cas. Ou sauf si votre charmante voisine d'accoudoir a envie de faire pipi, et qu'elle vous tire sur le bras pour vous faire sortir de là avant la fin.

 
"Bienvenue au royaume du pisse-froid inculte qui est au cinéma ce que Philippe Manoeuvre est au rock" (© Trollman)
© 2009 TOUJOURS RAISON.. Tous droits réservés
Design by psdvibe | Bloggerized By LawnyDesignz